Í La petite fille de Monsieur Linh Ë Ce livre est un bijouIl parle d un r fugi , des r fugi s, DU r fugi Un vieil homme qui a tout perdu l bas, dans son pays aux mille parfums, cause de la guerre, et qui se retrouve sans rien ni personne dans un pays froid dont il ne parle pas la langue Solitude, isolement, souvenirs, nostalgie, deuil, tristesse infinie mais jamais d sespoir Car l espoir est l il est obligatoire Pour sa petite fille.
Tous ces th mes sont abord s et nous submergent, mais pourtant, peine effleur s du bout des doigts, allusions, indices subtils en filigrane.
.
Ce livre est intemporel, suspendu dans le temps et dans l espace Ni dates, ni lieux A la mani re d un conte.
Deux personnages r unis par un m me pass de douleur, par une m me solitude, qui vont se comprendre et s aimer travers la barri re des langues et Est Un Vieil Homme Debout L Arri Re D Un Bateau Il Serre Dans Ses Bras Une Valise L G Re Et Un Nouveau N , Plus L Ger Encore Que La Valise Le Vieil Homme Se Nomme Monsieur Linh Il Est Seul D Sormais Savoir Qu Il S Appelle AinsiDebout La Poupe Du Bateau, Il Voit S Loigner Son Pays,celui De Ses Anc Tres Et De Ses Morts, Tandis Que Dans Ses Bras L Enfant Dort Le Pays S Loigne, Trailer ë La petite fille de Monsieur Linh PDF by É Philippe Claudel Devient Infiniment Petit, Et Monsieur Linh Le Regarde Dispara Tre L Horizon, Pendant Des Heures, Malgr Le Vent Qui Souffle Et Le Chahute Comme Une MarionnettePhilippe Claudel Est N EnIl Est L Auteur Notamment Des Ames Grises Stock,Et Du Rapport De Brodeck Stock,Ses Livres Sont Traduits Dans Pr S De Trente Langues Une histoire qu on lit d une seule traite L criture est d licate et parfaitement fluide Je recommande vivement ce livre tr s subtil et immens ment humain.
J ai mis quatre toiles mais ce livre en m riterait cinq Je me suis impos e cette note pour tous les livres que je trouve excellents, car si un jour je tombe sur un Balzac ou un Saint Exupery il ne me sera pas possible de marquer mon enthousiasme.
Tr s bonne lecture cependant Voil en r sum ce que j ai ressenti, comme indiqu dans le titre de ce commentaire.
Bouleversant par l histoire elle m me, sentiment accentu de plus par l ge du protagoniste qui le rend encore plus fragile face la trag die qu il traverse, bouleversant aussi et encore plus par la sobri t de l criture qui laisse libre cours, sans influence outranci re lexicale ou stylistique, notre motion.
Je vais vous faire un aveu j ai pleur du d but la fin.
Le h ros principal m a profond ment touch e, son ami de hasard presque autant Quant au final, m me si certains d tails nous alertaient au sujet de la petite fille, il n en est pas moins d chirant, sinon m me plus encore car il montre combien l humain est fragile, combien il peut tre destructeur par exempl



Je dois avouer que j ai t bien bluff par ce bouquin Il est rare qu un livre nous laisse une motion aussi forte quand on le referme Il faut dire que le final Et pourtant en y repensant on se dit que Claudel nous avait donn toutes les pistes.
J ai trouv ce livre bizarre, notamment l int r t y va crescendo Au d but on trouve a lourd, puis on se laisse prendre par la singularit des personnages et on finit par se passionner pour cette trange amiti C est un roman minimaliste sur la perception, sur le silence, sur la communication, sur la folie c est vraiment un roman atypique Le seul grief serait mon sens un style par trop minimaliste justement Pas d effets, pas de tournures, pas d envol es tout dans la retenue Sans doute tait ce une volont de l auteur et peut tre tait ce aussi le meilleur moyen de traiter ce sujet Il n emp che que l on ne sait en d finitive si il faut Un magnifique roman qui nous raconte la poignante histoire d un rescap de violents bombardements en Asie Ce rescap s enfuit en Amrique avec sa petite fille dans les bras L bas, il se liera d amiti avec quelqu un que rien n aurait d le faire rencontrer, si ce n est leur solitude respective.
Ce rcit nous fait vivre le profond dsespoir de cet homme qui a tout perdu, m me son esprit qui vacille, et se raccroche la vie uniquement pour sauver sa petite fille.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *